Mythes sur les Américains Hopi et leurs liens avec les Anunnaki

127299x 24. 09. 2019 1 Reader

Plus nous examinons d'anciens textes et histoires du monde entier, plus nous observons des modèles surprenants. Certains se mordent tellement les yeux qu'ils deviennent l'objet de notre ignorance. La tribu Hopi en est un exemple: les Hopis sont originaires du sud-ouest de l’Amérique. Ils sont même considérés comme le peuple le plus âgé par d'autres tribus indigènes d'Amérique.

Des créatures venues des étoiles

Les civilisations anciennes sont souvent associées à d'anciens textes sumériens sur Anunnaki. Il n'y a rien à découvrir que ces civilisations croyaient en différentes divinités. Leur foi était liée aux extraterrestres qui venaient des étoiles.

On croyait souvent que ces êtres reviendraient un jour. Les animaux anciens ont souvent été décrits dans l'art ancien. Ces animaux étaient le symbole de la foi de ces civilisations. Les Hopi adorent les fourmis, tout comme les Egyptiens et les Sumériens honoraient les vaches.

Regardons maintenant les métaphores de ces animaux. Les vaches pourraient exprimer la Voie lactée, les fourmis Hopi sont supposés exprimer les êtres qui viennent des étoiles.

Lien direct vers Anunnaki

Le mot «fourmis» ou «amis de la fourmi» se trouve dans le Hopi Anu Sinom, ce qui crée une référence directe aux Anunnaki. Ce n'est certainement pas une coïncidence, car le dieu babylonien du ciel s'appelait Anu - et c'est le mot qui désigne les fourmis chez les Hopi. Naki est un mot qui pourrait être traduit par amis.

Ainsi, dans le cas des Hopi, Anu-Naki se traduit par le mot fourmi ou la traduction d'amis fourmi peut être utilisée. Bien que les Anu-Naki soient décrits comme des êtres extraterrestres, selon les Hopi, ces fourmis venaient des profondeurs du sous-sol.

Un autre mot important à mentionner est une statue, qui signifie une étoile. En égyptien, le mot sculpture signifie les étoiles d'Orion. Comme vous le savez, cette constellation est visible dans le monde entier. Les astronomes antiques d'Orion et autres constellations telles que les Pléiades observent depuis des temps immémoriaux. Ce n’est certainement pas une coïncidence si leur observation ne peut échapper à la disposition des étoiles avec les pyramides et autres bâtiments antiques.

Les fourmis comme sauveur mythique

Dans les légendes Hopi, les fourmis sont appelées des épargnants. La civilisation Hopi aurait été emmenée dans la clandestinité, où elle leur aurait appris à survivre à des catastrophes catastrophiques. Soudain, nous ouvrons encore une fois les récits d'une immense inondation, telle que celle décrite dans les textes sumériens et la Bible.

Selon la légende, les Hopis ont réussi à survivre sous terre, où les fourmis leur ont appris à cultiver des aliments, à travailler avec peu d'eau et à construire des maisons dans des rochers. Ils ont acquis une connaissance précieuse des étoiles et des mathématiques, qui ont ensuite servi à construire et à faire émerger une nouvelle civilisation.

Véritable fourmilière antique

Comme il était sûr de revenir à la surface, les Hopi construisirent une structure de ville incroyablement complexe, qui pourrait ressembler du haut à une énorme fourmilière. La structure de la ville cachait les Kivas - Hopi est un mot qui désigne des salles de cérémonie rondes dans le sous-sol, qui menaient des échelles depuis la surface. Une telle ville se trouve exactement dans le Chaco Canyon - un canyon de 16 km situé au nord-ouest du Nouveau-Mexique.

Des histoires sur les êtres souterrains sont répandues dans le monde entier. Selon les Hopi, leur sauveur les a aidés à leurs frais.

Les découvertes d'ADN dans le Chaco Canyon indiquent une possible dynastie maternelle qui règne depuis des centaines d'années (800 - 1250 AD). En 2017, il a écrit un portail à ce sujet Scientific American après que les scientifiques aient exploré les restes humains 14 dans la crypte funéraire. Les restes sont exposés au Natural History Museum de New York.

La ville de Chaco Canyon a été confrontée à une tragédie inconnue qui a fait disparaître ses habitants. Il y avait environ mille Anasazi dans la ville. Les Anasazi croyaient en la protection de la Terre nourricière. Il y avait intégration avec les tribus Hopi et Zuni et d'autres.

Les scientifiques pensent aujourd'hui que les changements climatiques ont entraîné les habitants de la ville, alors que la population n'a pas réussi à soutenir une population en croissance. Nous pouvons aussi en tirer beaucoup. Il est possible que notre civilisation se dirige vers le même désastre. Dans ces récits, nous pouvons trouver des événements et des récits précieux, mais nous pouvons les inspirer ou les interpréter comme un avertissement.

Articles similaires

Un commentaire sur "Mythes sur les Américains Hopi et leurs liens avec les Anunnaki"

  • mer dit:

    «Connaissance directe de la civilisation hyperboréenne qui existait autrefois sur Terre. De là toute l'humanité planétaire. C'est la région de l'Arctique, où les Slaves sont arrivés en premier: Russes, Persans, Sumériens. Ce sont toutes des traces de la civilisation arctique. L’Inde a été fortement influencée par cette civilisation, y compris la langue, car la langue de base en Inde est le sanscrit. L'ensemble de la côte de l'océan Arctique parle également des langues sanskrit. Jusqu'à présent, tout est stocké. Toute la civilisation planétaire a son origine dans un pays du nord appelé Hyperborea. Mais Hyperborea est plutôt un archétype, un plan, mais dans l’incarnation terrestre, c’était l’Arctique. ”

Laissez un commentaire