Une histoire sans fin

83798x 10. 01. 2020 Lecteurs 2

Interprétation symbolique du livre de Michael Ende

Devise: "Ce qui peut faire voir une personne, elle l'aveugle, et ce qui peut faire quelque chose de nouveau, cela devient une perte."

Le but de cet essai est de familiariser le lecteur avec le contenu de l'histoire infinie, que nous pouvons lire comme une merveilleuse parabole sur le processus individualisation mais aussi comme un avertissement ce qui pourrait arriver si nous perdons la capacité de créer nos propres visions. Ce qui se passe à une échelle massive grâce à la publicité, la télévision, des films et des jeux informatiques sur les grands et les petits enfants font de simples bénéficiaires passifs de la vision de quelqu'un d'autre et de les éduquer potentiellement dépendants et facile à gérer. Cette tendance est dans l'histoire infinie symbolisée par Nicholas: la maladie qui a affecté le monde des gens et le monde de la fantaisie. Le héros qui peut inverser cette tendance est chaque petit et grand lecteur dont les yeux et les cœurs sont ouverts. Sans la capacité de créer une vision, aucune découverte scientifique ou travail artistique n'a pu être atteint; la même force que d'une idéologie et des images médiatiques fictifs, il est possible de déplacer des nations entières et des masses de gens qui ont la possibilité de créer leurs propres visions viennent. Le livre est un compliment profond à cette qualité merveilleuse de l'esprit humain, que nous appelons la fantaisie.

L'histoire sans fin a également eu un bon traitement de film, mais il se termine dans moins de la moitié du livre et l'auteur du livre, Michael Ende, n'était pas d'accord. Bien sûr, l'histoire infinie peut avoir une infinité d'interprétations. C'est juste un de rien. A la fin du texte, je donne une explication symbolique des personnages principaux et de leurs relations.

Librairie

Le livre commence avec un garçon noyé de onze ans qui court dans la librairie obscure. Il s'appelle Baltazar Bastian Bux. (Il. « Buchs » = livre) Peut-être qu'il pourchassait d'autres enfants qui l'ont gausse pour son épaisseur et de l'excentricité, mais peut-être à la librairie est entré au bon moment, le moment magique qui n'a pas répété et que les Grecs ils ont appelé kairos. En effet frappé sur le livre qu'il portait autour d'un boutiquier, un vieil homme avec une coche Karl Konrad Coriandre, et qui doit changer la vie Bastiánův. Le moment M. Coriandre doit prendre le téléphone et dans la conversation, le Bastian perçoit des livres avec des mots fascinants Neverending histoire ... possédaient livre de passion inexplicable prend et court se cacher sur le campus, s'enveloppé dans une couverture et plongé dans ses pages , qui l'attire tellement. Bastian est un garçon dont le seul hobby est de lire des livres - et de rêver.

Qu'est-ce qu'un livre? Le livre est étrange en ce sens que l'une de vos estampes est juste dans votre main, c'est-à-dire que vous vous trouvez dans la même peau que le Bastian lui-même. Vous regardez son histoire et l'histoire qu'il commence à lire, vous regardez par-dessus son épaule. Qu'est-ce que Bastian? Elle vit sans sa mère, seulement avec son père, qui est un peu éloigné de sa mort et l'esprit absent comme si elle avait vécu. La situation de Bastian correspond exactement à la situation initiale de l'archétype de l'enfant: l'abandon et la solitude (ne pas avoir de mère et, en quelque sorte, de père) et une menace pour le persécuteur (camarades de classe). Sa situation est désespérée. Pourtant, à un moment donné, quelqu'un viendra pour aider ou aider. C'est un archétype d'un vieil homme sage sous la forme de M. Coriander, qui bastian Bastian plutôt, mais certainement avec ce lecteur passionné se sentent affinité. Comment pas si c'est lui.

la tempête sans fin de Bastian

En regardant par-dessus l'épaule de Bastian, on le retrouve dans son livre, dans une autre réalité. Voici appelé Fantasy. Nous apprenons que Fantasy est en danger. Tous les êtres de tous les coins de phantasme pressés à visiter sa reine et dit son fait étrange que nous nous ne sommes pas en mesure de comprendre tout à fait - les lieux qu'ils connaissaient intimement - les forêts, les montagnes, les lacs, mais leurs amis sont perdus quelque part; mais ils ne peuvent pas dire où. Disparu dans des endroits que vous ne pouvez pas regarder si une personne était aveugle et ne pouvait rien voir, et ce sentiment est très inquiétant. La panique et la terreur se répandent partout. La fantaisie commence à perdre de vue, et le seul qui peut aider est l'impératrice des enfants. Mais elle est aussi malade parce que son existence est liée à l'existence de toute la Fantaisie.

Enfants Empress

L'impératrice des enfants n'est pas une règle au sens ordinaire: « Empress enfant ne règle, ne jamais utiliser la force et de ne pas utiliser son pouvoir, jamais émis un seul ordre et poursuivre en justice quiconque, il n'a jamais intervenu et n'a jamais eu à défendre tout attaquant, parce que personne ne devrait venir à l'esprit à se révolter contre elle, ou lui faire du mal. Devant elle, ils étaient tous égaux. Elle existait juste ici, mais son existence était étrange: l'impératrice des enfants était le centre de toute la vie dans Fantasy. Et toutes les créatures, que ce soit bon ou mauvais, que ce soit beau ou laid, drôle ou sérieux, fou ou sage, il tous, tous étaient que par son existence. Sans elle, rien ne pourrait survivre, tout comme le corps humain ne pourrait pas survivre quand il manquait le cœur. Personne ne pouvait comprendre complètement son secret, mais tout le monde le savait. Et ainsi, sans exception, elle pesait toutes les créations de cet empire, et tous, sans exception, s'inquiétaient de sa vie. Pour sa mort signifierait aussi leur fin, cela signifierait l'extinction du vaste royaume de Fantasy. "

la course sans fin de l'ivoire

En même temps que Bastian lisait ces mots, le souvenir de sa mère dans l'hôpital où il opérait lui brillait. Il se souvient comment son père avait l'habitude d'être joyeux auparavant, mais comment il s'est retrouvé dans un mur invisible de la momie de la mort. Bastien a passé beaucoup de nuits pour sa mère, mais papa ne le fait pas: il porte ses blessures avec lui et il ne s'en sert pas. Il est incapable de lire les livres: comme s'il regardait dans le vide entre les lignes. Mais le Bastien qui en est capable est encore capable d'utiliser son imagination. C'était comme si Bastian voulait guérir son père et qu'il faisait ce voyage étrange "de l'autre côté".

Nous NeverEnding histoire considérions comme un livre pour les enfants, mais on peut aussi imaginer que dans une situation similaire Bastiánův papa sont nombreux adultes qui ont perdu la capacité à l'imagination et l'accès aux souvenirs douloureux de son passé, et ils deviennent les « morts-vivants » (aime dépeindre dans des horreurs comme La nuit des cadavres corrompus). Bastian représente réellement archétype de l'enfant chez tous les adultes qui ont encore le potentiel et l'espoir de guérir, et qui attendent juste le bon moment pour être "réveillés" par le toucher le vieil homme sage.

AURYN

L'impératrice des enfants est un archétype animy, l'âme du père qui avait une maladie inconnue, et aucune créature de Fantasy, aucun médecin ne connaît sa guérison: elle seule sait ce qu'elle peut sauver. Par conséquent confions centaure Cairon de transmettre une amulette magique Auryn héros Atreyu. Caíron (ou selon la mythologie grecque de Cheiron) est l'incarnation du sage médecin des âmes humaines. La tête humaine et le corps animal du Centaure représentent une combinaison d'idéaux spirituels et d'instincts animaux. ANIMA décide d'insérer l'espoir de se sauver et son empire dans les mains du héros sur la base d'un instinct sain qui elle, malgré sa maladie en cours reste. Cela signifie que même si nous souffrons un traumatisme mental ou d'une maladie en nous encore et le type d'un autre site (représenté par Chiron) qui désire ardemment instinctivement pour la guérison après le renouvellement de la vie et d'être en mesure de revivre la douleur à l'inverse se transformer en sagesse, et peut-être même la capacité guérir les âmes des autres. Par l'intermédiaire de Caíron, l'Impératrice des enfants renforce le héros d'Attres et l'envoie à la Grande Recherche. Il croit que seul lui, peut-être parce qu'il est encore un petit garçon, peut le faire. tâche Atre est de trouver un remède pour l'impératrice des enfants - en d'autres termes - pour guérir l'anime / soul de son père malade. Le Bastian et l'Atrej ensemble sont sur la Grande Recherche - chacun de l'autre côté de l'histoire.

la tempête sans fin d'Auryn

"AURYN vous donne une grande puissance" dit Caíron Átrej, "Mais vous ne devez jamais l'utiliser. Car même l'impératrice des enfants n'emploie jamais son pouvoir. AURYN vous protégera et vous guidera, mais vous ne devez jamais intervenir, même si vous voyez quelque chose, parce que votre propre opinion n'a pas d'importance en ce moment. C'est pourquoi vous devez faire un voyage sans armes. Vous devez laisser les choses libres. Tout pour vous doit être le même, le mal et le bien, la beauté et la laideur, la stupidité et la sagesse, comme c'est la même chose pour l'Impératrice des enfants. Vous avez juste à chercher et à demander, mais vous ne pouvez pas juger à votre propre discrétion. Peu importe, Atreja! "

Cela rappelle les paroles de Jésus:

"Soyez donc miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux.
Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés. Ne touchez pas, et vous ne serez pas maltraité. Pardonne et pardonne-toi. "
(Luke 6,36-38)

Arter sur son cheval Artex est immédiatement sur son chemin, mais il n'a pas un au revoir"Les deux parents ont tué mon bison peu de temps après mon arrivée au monde." Nous apprenons qu'il a été élevé par tous les hommes et toutes les femmes, et le nom Átrej signifie «le Fils de tous». (Encore le symbole de l'enfant abandonné). Cependant, au moment même où Atrej va à la Grande Recherche, une ombre, une créature noire avec une petite ombre ne sait rien à ce sujet. (Symbolisme de la persécution).

Caíron disparaît alors de l'histoire comme beaucoup d'autres personnages avec les mots "Le destin a dû le conduire dans un voyage complètement différent et inattendu. Mais c'est une autre histoire, et ça va être une autre fois. "L'histoire sans fin représente alors une sorte de fil dont les autres fils disparaissent indéfiniment pour que nous puissions observer la ligne principale de l'histoire sans être dérangée. Mais elle fairytale mots « une autre fois », une sorte de chœur, créant ainsi un sentiment que le monde de la fantaisie est composé de l'ensemble écheveau d'histoires qui restent ouvertes pour un autre narrateur, pour d'autres adultes avec l'âme d'un enfant, comme M. coriandre. Ou l'aviateur d'Exupéry, perdu dans le désert, en train de parler au Petit Prince. Mais ce serait une histoire différente, et cela viendra un jour ailleurs. Maintenant, revenons à Atrejah.

course sans fin du plan

Le cheval d'Arter monte Arta à travers Fantasy, et partout il trouve les effets progressifs d'un Nicholas terrifiant. La nicotine s'agrandit, et une partie croissante de Fantasy ne perd rien de vue. Rien dans quoi un spectacle insupportable. Il ne sait pas par où commencer sa Grande Recherche, mais un jour un grand bison mauve apparaît dans son rêve, son visage remplissant tout le ciel. Futre voulait l'avoir une fois, mais il lui a sauvé la vie. En récompense, le bison lui conseille de chercher l'ancienne Morla dans le marais de deuil.

Hero sur la voie à suivre généralement lorsque ses créatures, qui, une fois aidé son genre aider à rembourser (comme dans Goldilocks Jiřík). En d'autres termes, lorsque le héros ne sait plus où aller, il doit s'appuyer sur ses bonnes actions passées («bon karma»). Sans eux, ce n'est pas un plaisir pour le héros de sortir pour un danger. Une autre façon d'avancer est l'abandon de quelque chose - dans ce cas, Atrej a abandonné le statut socialement attrayant du chasseur qui gagnerait le bison. Le thème de l'enfant abandonné, il est souvent une sorte d'aspect positif de l'âme de la défunte mère qui vient aider le héros (comme l'ange gardien) et qui est des histoires sans fin présentées grand bison pourpre (symbole noble archétype mère).

Les pleureuses de tristesse

l'artax sans fin

Le chemin à travers les marais du deuil Artax sauterelle commence à couler, marchant lentement encore sombre désespoir, croient que leur chemin est logique, ne croit pas qu'il est possible d'économiser Enfantin Empress. Atreyu perdre la foi, car il est protégé par les pouvoirs magiques Auryn Artax, en essayant de tirer loin, mais ne veut pas un passe-temps, ne pas mourir de douleur et de désespoir. Atreyu il veut faire don de son Auryn, mais cela est impossible: il a été chargé de le porter. Le dernier des souhaits d'Artax est que son maître ne l'a pas regardé dans les derniers instants et n'a pas regardé en arrière. Sur un plan symbolique, seulement maintenant l'âme père malade aux mères expérimentés profondeur de la perte elle a pleuré et a laissé derrière arrêté pour regarder en arrière. Nous parlons de la perte de la mère, mais plus généralement en termes d'expérience de symbolisme toute perte et la tristesse du tout. Seulement ce que nous faisons l'expérience de la profondeur de l'âme, nous laissons derrière nous. Les enfants sont en mesure de le faire, mais pour les adultes, il est pire: ils ont besoin pour se rapprocher de l'autre côté de l'enfant blessé à l'intérieur qui est capable de pleurer et ainsi guérir. Cependant, il est loin de la fin de la Grande conclusion, à moins qu'il y a quelque chose comme ça, comme son nom l'indique livre.

Morla

Qu'est-ce qui suit après que nous éprouvons une grande tristesse? Agnès rencontre le vieux Morla, une énorme tortue ridée vivant dans une grotte noire et boueuse. Colline d'angle (qui est finalement Morla elle-même), grotte, marais, tortue: tout cela fait référence à certains aspects archétype mère: ce qui encombre et absorbe, tire dans les ténèbres et ne lâche pas. Qu'est-ce que c'est dans ce cas? Morla représente l'âge infini des souvenirs (le vieux bébé, comme elle s'appelle elle-même), à ​​qui tout semble transitoire, sombre et indifférent. Morla est la personnification d'une moruse indifférente et obsolète. La version cinématographique s'appelle Morlor. L'explication étymologique possible du nom pourrait ressembler à une "connaissance morte" (mor + lore)

morla

"Nous sommes vieux, trop vieux. Nous avons vécu assez longtemps. Nous avons trop vu. Qui sait tellement de choses sur ce que nous faisons n'est plus important. Tout se répète éternellement, jour et nuit, été comme hiver, le monde est vide sans signification. Tout tourne dans un cercle. Ce qui arrive, il doit mourir à nouveau, ce qui est né doit mourir. Tout est égal entre eux, le bien et le mal, la bêtise et la sagesse, la beauté et la laideur. Tout est vide. Rien n'est réel. Rien n'est important. "

Notez que Morla parle au pluriel: il représente la chaîne infinie de naissances de mères et de filles qui ne sont jamais mortes de leurs souvenirs. Comme il faut se souvenir de tout! Morly ne nous rappelle-t-il pas quelqu'un? Oui, son attitude consistant à ne pas faire de distinction entre la lumière et les ténèbres, le bien et le mal, ressemble à l'impératrice des enfants. Morla est un aspect contrastant de l'impératrice des enfants, qui est toujours jeune, propre et innocente et, au contraire, au milieu du Swamp Morley, c'est un lotus. Ils ont quelque chose en commun. Mais il est du côté opposé à la vérité vivante (Korah, rose, lotus) - et à la connaissance morte (rocher dans le marais envahi par la mousse). Il semble que si l'impératrice des enfants (comme Korah) ne peut pas naître de nouveau - c'est-à-dire mourir de vieux souvenirs et de tout le passé - ne peut pas renaître dans son innocence et sa beauté. Alors que Morla vit dans une grotte sombre, l'impératrice vit dans une tour d'ivoire se terminant par une fleur de Magnolia. L’indifférence de Moral semblait faire allusion au besoin urgent de régénération / renaissance de l’Impératrice des Enfants et de l’ensemble de la Fantasy - c’est-à-dire de toute l’âme d’un père qui a beaucoup souffert, mais cela ne suffit pas pour éliminer l’attitude mortelle de l’indifférence et de la résignation ou du lest théorique. Les souvenirs et les passés ont besoin de mourir et de recréer (régénérer) tout l'organisme mental, il est nécessaire de répéter l'acte de création selon structures archétypales. Même à partir du sommeil nous nous réveillons plus frais quand il semble que nous sommes "morts" pendant la nuit et sont nés de nouveau le matin. Quelque chose comme ça profiterait à Morle.

Mais le seul Mora dans Fantasy sait ce que l'Impératrice peut guérir. "L'impératrice était là avant moi. Mais elle n'est pas vieille. Elle est toujours jeune. Pour le rendre clair. Son existence n'est pas mesurée par le nombre d'années mais les noms. Il a besoin d'un nouveau nom, toujours un nouveau nom ... La petite impératrice n'a besoin que d'un nouveau nom, puis se soigne. Mais s'il guérit, ça n'a pas vraiment d'importance. " Pourtant, Morla ne sait pas, après son retour dans sa grotte, qui peut penser à ce nouveau nom. Il va retourner Atrej à l'Uyulal vivant dans l'Oracle du Sud à mille lieues de là qui pourrait le savoir. L'animal sombre est le héros sur les talons. Ses contours émergent de l'obscurité et prennent la forme d'un gros loup comme un bétail. Le loup noir ou le loup est le symbole traditionnel de la déesse Hekaté, qui représente l'aspect sombre de l'archétype de la mère.

Ygramul

Atrej grimpe à travers le paysage des Dead Mountains (rappelant le Mordor de Tolkien) jusqu'à ce qu'il y ait une énorme fissure sans fond.

Un réseau d'araignées est frappé à travers la fissure, dans laquelle le Falcon est lancé. C'est juste une lutte désespérée avec la créature de scorpion Ygramul. "La créature entière ne formait pas un corps solide, mais elle consistait en d'innombrables petits coléoptères bleus d'acier qui bourdonnaient comme des frelons en colère et dont l'essaim dense changeait constamment de forme." Ygramul rappelle à Odulu Le Seigneur des Anneaux. Une autre puissance de l'amulette AURYU nécessite le dragon heureux pour lui-même. Ygramul refuse de savoir qu'il a droit à sa nourriture: "L'Impératrice des Enfants nous permet d'être comme nous sommes. C'est pourquoi Ygramul se penche sur son badge. Et vous savez tout cela bien. »Néanmoins, Atrej révèle son secret (chaque créature dans Fantasy a ses secrets) - si on la laisse la frapper - elle apparaîtra immédiatement dans un endroit le plus éloigné de Fantasy. Il est d'accord. Dans la seconde suivante, le loup arrivera à la place, mais ne voit que le filet vide et perd la trace.

Qu'est-ce que symboliquement Ygramul - après que le héros a rencontré la tristesse et l'indifférence d'une vieille âme aussi? L'indifférence est-elle la dernière couche? Qu'y a-t-il derrière elle?

L'étamine ou la merde est sans aucun doute l'expression de l'agression. Une multitude de frelons qui se piquent d'un misérable sacrifice - un beau cerf-volant - représente un remords tortueux pour vaincre son âme, le père de Bastian. Est plus profond que sa douleur par la perte plus profonde que l'indifférence apparente morousovité morula, est terrible culpabilité, la culpabilité que ma mère lui était morte à cause de cela pouvait la sauver. Plus forte que la tristesse de sa perte, elle était la tristesse de l'amour désintéressé qui se changea en reproche après sa mort. Remords rappelle la terrible erýnie dorážejí que sur lui-même face à l'agression du tout ce qui est dans l'âme humaine capable d'espoir et de bonheur (les deux signifiant « chance » ou « bonheur »), qui est capable d'enlever joyeusement dans les nuages ​​et ce qui est le dragon magique Falco. C'était ici qu'il y avait une énorme fente de l'âme de papa. C'était dans ce piège que reposait l'espoir et la joie de l'âme de son père.

Comme si l'histoire disait que ce n'est pas une façon plus rapide de guérir que de se pardonner - surtout là où nous étions impuissants face au destin - comme le dragon impuissant de Falco flottant dans le filet.

falco

A partir de maintenant, il sera l'allié d'Atrej. Falco avait entendu le secret de Ygramul lorsqu'il murmura à Atrejah. Et parce qu'il s'ennuyait du même poison, il suffisait de penser qu'il apparaîtrait au même endroit qu'Atrej: à mille lieues de là, à l'Oracle du Sud.

Deux-places

Il y a une phase de guérison de l'âme. Les deux False et Falco sont faibles, mais avec l'aide de deux elfes éternellement querelleurs, mais adaptés: le vieil homme et la vieille dame commencent à guérir. Les pires moments sont derrière eux. "A partir de maintenant tout va réussir. Après tout, je suis un dragon heureux. Je n'ai pas perdu espoir même quand je suis resté dans le réseau - et comme vous pouvez le voir, c'est vrai. Le dragon heureux est dans l'histoire infinie le symbole de l'espoir sans fin, de la joie innocente et de l'intuition sage qui était auparavant liée aux sentiments d'actes répréhensibles.

Nanny Urgla se soucie de leur santé, cuire les aliments et potions, alors que le vieil homme Atre Engywuk doit traquer le mystère oracle Uyuálina, sur lequel des recherches vie.

"Alors, qui est ou qu'est-ce que Yuyula?", Demande Atrej.
"Enfer!" Gronda Engywuk, les yeux irrités par la colère. "Toi aussi entre tes jambes droites comme mes vieilles. Tu ne pourrais pas commencer avec autre chose? "
"As-tu déjà été là?" (Yuyulals)
"Qu'est-ce qui te chagrine!" Répondit Engywuk, un peu fêlé. "Je ne suis qu'un scientifique. J'ai recueilli toutes les nouvelles de ceux qui étaient à l'intérieur. "

Comme on peut le voir, nous obtenons un mystère qui n'est pas scientifiquement détectable. Seul quelqu'un qui peut franchir les trois portes peut y pénétrer. Engywuk a passé sa vie à essayer d'analyser les données par qui, et dans quelles circonstances, la porte serait libérée. Après toutes les théories possibles sur le caractère d'un héros qui peut réussir, Engywuk est arrivé à la conclusion que "La décision du sphinx est totalement aléatoire et n'a aucun sens du tout." Cependant, il ajoute:

"Ma femme, cependant, affirme que c'est offensant, totalement non scientifique et, de plus, totalement inconnu."
"Vous recommencez avec votre non-sens?" On l'a entendu depuis la grotte. "Attends! Juste parce que ton petit cerveau dans la tête s'est déjà tari, tu penses que tu peux tout simplement nier ces gros secrets, les gars!
"C'est ici!" Soupira Engywuk. "Et le pire, c'est qu'il a raison."

Le vieil homme reconnaît qu'il y a un secret qu'il ne comprend pas.

engywukEngywuk Átreje le supplie de lui dire quand il revient de la route de l'oracle, s'il peut passer à travers, révèle son secret - il se secoue comme un petit garçon. Mais Agnès ne peut pas le promettre d'avance. Ils soupçonnent que ceux qui gardaient le silence devant lui avaient des raisons de garder le silence. Le vieil homme, qui dans l'histoire infinie symbolise l'approche scientifique de la réalité, va réchauffer la rage.

Trois portes magiques

La première porte se présente sous la forme de deux sphinx qui se regardent dans les yeux mais ne voient rien. Au contraire, ils envoient - ils envoient tous les puzzles du monde. Personne ne peut rester dans leur champ de vision. Seul celui qu'ils traversent quand ils ferment les yeux. Atre, précisément quand il n'espère pas, il passera. Peut-être parce que son ambition n'est pas de résoudre tous les casse-têtes du monde qui produisent constamment nos esprits. Non pas parce qu'il n'y a pas de réponses, mais à cause de sa mission confiée et véritable pour sauver l'Impératrice des Enfants. Le passage entre les deux sphinx, parmi lesquels circulent toutes les énigmes du monde, représente le dépassement du niveau de pensée dualiste qui produit un grand nombre de questions mais pas de réponses vitales à la vie. Ici, on peut s'arrêter et ne jamais entendre une «voix du silence» à la fin du voyage. Notez que les sphinx ne posent que des questions sans fin, mais ils ne peuvent pas s'écouter les uns les autres; ils ne se voient même pas.

La course sans fin 12

La deuxième porte est la porte du miroir magique. Personne ne sait quelle forme de soi il voit en lui et s'il va ou non prendre ce regard. Que verront-ils? Quelque chose qu'il ne peut pas comprendre. Il verra le garçon avec ses grands yeux tristes dans les couvertures: oui, Bastian verra. À ce moment, Bastian serre la main sur le sol de l'ancienne école. Un côté a une voix dans la voix d'un adulte qui ne peut pas être que c'est juste une coïncidence; d'un autre côté, il aimerait le croire, ce serait merveilleux s'ils le connaissaient dans Fantasy. Atray est surpris, il ne comprend pas ce qu'il voit, il ne fait que passer. À ce moment, cependant, il oublie tous ses buts et intentions, oublie toute sa vie antérieure et la Grande Recherche. Le vrai droit que j'avais à regarder son visage était Bastian. Ce n'est pas seulement l'histoire d'Átrey. En fait, il s'agit de savoir qui lit ce texte maintenant.

La troisième porte est une porte sans clé. C'est le plus dur. Plus la personne veut passer, plus elle est ferme. Cependant, même il passera à travers parce qu'il ne le veut pas, mais Bastian, qui Átrej, maintenant dans l'état d'un enfant innocent, ne sait évidemment pas. Troisième porte l'expérience Zen reflète cet effort est à un moment donné obstacle sur la route et décider de nouveaux progrès façon neúsilí, l'abandon, l'état d'innocence sans souvenirs et d'expériences, il était en Atreyu.

Troisièmement, le héros rencontre la voix du silence, Uyulala. On apprend que, pour sauver l'impératrice des enfants, il faut aller au-delà des limites de la fantaisie et amener un enfant du monde extérieur qui donnerait un nouveau nom à l'impératrice. Le faisan sur les palais dans les vastes distances, à la recherche des frontières de la fantaisie. Il rencontre quatre géants du vent du monde entier, il leur demande et ils se moquent de lui:

"Qui êtes-vous, que vous avez un badge de l'Impératrice des Enfants et que vous ne savez pas que Fantasy n'a pas de frontières?"

Puis Atrej dans le moulin à vent se brise dans la mer et se promène sur la côte inconnue - sans AURY, sans Falca.

Gmork

Azrej erre lui-même une ville fantôme, partout il voit la gentillesse croissante dans laquelle les créatures fantastiques disparaissent les unes après les autres. Il entendra les dangers désespérés, mornes et maudits qui se reflètent dans les échos de la ville déserte. Il cherche à se retrouver dans une cour sale à un trou dans le mur d'un énorme loup-garou affamé. Cette humiliation a été causée par Gaya, la Princesse Noire, avant son départ pour Nicholas.

Ils se parlèrent: Atrej et Gmork, les deux derniers perdus dans cette ville. Future se présentera comme "Personne" - celui qui a perdu le sens de sa recherche ...

Le loup-garou se pencha un peu sur ses lèvres et pointa ses crocs effrayants, ce qui signifiait un sourire. Il savait quelque chose à propos des ténèbres de l'âme et sentait qu'il avait une sorte de partenaire égal devant moi. "Si c'est le cas," grogna-t-il, "alors personne ne m'a entendu et personne n'est venu vers moi et personne ne me parle à ma dernière heure."

Futre offrira Gmork pour l'accoster, mais il est protégé par un sort magique. Il n'y a aucun espoir pour l'un ou l'autre de ces couples étranges. Gmork révèle progressivement les secrets de son identité.

"Je ne t'appartiens pas."
"D'où venez-vous?"
"Tu ne sais pas ce qu'est un loup-garou?"
L'autre homme secoua la tête.
"Vous ne connaissez que Fantasy", a déclaré Gmork. "Mais il y a d'autres mondes, comme le monde des enfants. Mais il y a aussi des êtres qui n'ont pas de monde propre. Mais ils peuvent entrer et sortir de nombreux mondes. J'ai aussi de tels êtres. Dans le monde des personnes, j'apparais en tant que personne, mais je ne suis pas humain. Et dans Fantasy, je prends un air fantastique - mais je ne suis pas l'un d'entre vous. "
"Vous étiez dans un monde où vivent les enfants de l'homme?"
"Je suis souvent allé entre eux et votre monde."
« Gmorku » Atreyu balbutia et ne pouvait pas empêcher ses lèvres tremblantes, « pouvez-vous me montrer le chemin au monde de la progéniture humaine? »

En ce moment spécial, où il ne l'aurait jamais attendu, il commence à rendre espoir. Gmork lui dit que quand il saute dans le néant, il se retrouve immédiatement dans le monde des gens.

Tu n'as pas la moindre raison d'espérer, fils - peu importe ce que tu as. Si vous apparaissez dans le monde des gens, alors vous ne serez pas ce que vous êtes ici. C'est le secret que personne ne connaît à propos de Fantasy ... Savez-vous ce que vous dites? "

"Non," murmura Átrej.

"Mensonges!", Lança Gmork.

Mystère terrifiant!
La révélation continue.

gmork

"Vous êtes les images oniriques, les fabrications du royaume de la poésie, les personnages de l'histoire infinie! Te considères-tu comme une réalité, mec? Eh bien, vous êtes dans votre monde. Mais si vous passez par Nicholas alors vous cesserez d'être réel. Alors vous êtes indiscernables. Alors vous êtes dans un autre monde. Vous ne vous ressemblez même pas. Tu introduis l'illusion et le rire dans le monde des gens. Devinez, jeune homme, qu'arrivera-t-il à tous les habitants de la ville fantôme qui ont sauté à Nicholas?

"Je ne sais pas", a déclaré Betty.

« Ils deviennent des illusions dans la tête des gens, des idées délirantes de la peur, où, en fait, il n'y a aucune raison de vous inquiéter, les gens convoitent les choses qu'ils détruisent la santé parce qu'ils sont des gens le pouvoir de désespoir où pas pourquoi le désespoir ... C'est pourquoi les gens détestent la fantaisie et j'ai peur de tout ce qui vient d'ici. Ils veulent la détruire. Et sachez que, tout en multipliant le flot de mensonges qui se déversent sans cesse dans le monde humain - ce flux de créatures rozplizlých de fantaisie, qu'il y menant l'existence apparente comme âmes mortes vivant et empoisonner notre peuple odeur de moisi. Ce n'est pas drôle, n'est-ce pas drôle?

Qu'est-ce que Gmork maintenant, la bête des ténèbres et des yeux clairs - Lucifer - nous dit réellement? Il nous dit que si nous arrêtons de croire au pouvoir de notre imagination et de notre vision, notre imagination il nous prend sous la forme d'idées perverses, de délires et de mensonges et commence à transformer nos vies en enfer. C'est ce que cherche le serviteur des ténèbres. Le plus grand triomphe serait si les gens arrêtent de croire que Fantasy existe. Alors personne n'irait jamais à Fantasy. Qu'est-ce que Gmork regarde une idée aussi sombre? Gmork dit: "Il est possible de tout faire avec eux."

Gmork est l'altergeo du héros d'Átrey, l'ombre, son alternative, que nous avons tous comme possibilité. Nous avons tous les nôtres et Gourka. L'un a fait une grande recherche et l'autre a essayé de l'arrêter. Mais ne peut pas mieux jouer si l'histoire est «infinie»?

Comment ça va cette nuit? Ces nuits, quand ils ont tous deux perdu leur chemin, et leur recherche s'est transformée en méfait. Pourtant, quand ils se sont perdus, ils se sont finalement retrouvés. Seulement pour la «nuit noire de l'âme», le héros peut raser son ombre et son ombre à son héros: ils n'ont rien à perdre, et leur prudence est plus calme. La conscience et l'inconscience sont effroyablement proches, presque fusionnées.

Comme Atreyu sert Auryn et des enfants Impératrice Gmork se servir, mais le principe, qui est dans le livre appelé le vide, la puissance impersonnelle, dont ne bénéficie pas en fin de compte toute personne: seuls les systèmes financiers et le pouvoir impersonnel.

Le livre postule l'imagination comme base de la psyché humaine. L'imagination peut être utilisée pour créer une vision et une inspiration, ou pour mentir, et pour des idées qui plongent les gens dans le désespoir, la prison intérieure, l'esclavage. Une personne qui n'a pas de vision est susceptible d'accepter un mensonge sous la forme d'une image, un message que quelqu'un d'autre lui soumet. Les forces qui travaillent délibérément avec ce mensonge parce qu'elles voient que la plupart des gens sont impuissants pour elle, sont représentées dans le livre par Nicholas et Gmork.

Gmork est le pouvoir caché de l'euphémisme et de la demi-vérité. La demi-vie est beaucoup plus dangereuse qu'un mensonge.

Gmork dit que si les gens cessent de croire en leur capacité à créer leur propre vision, ils sont faciles à manipuler. Ils deviennent dépendants des stimuli externes que stimule leur imagination passionnée: films, magazines et jeux informatiques. Ces réalisations techniques rendent la vie plus facile, mais ils choisissent leur taxe sous la forme d'une imagination atrophique. C'est une situation qui plaît au serviteur de Nicolas parce que son pouvoir grandit. Royaume de Nothingness dans notre monde serait sans doute un monde des agences de relations publiques et de publicité qui tentent de convaincre l'homme ce dont il a besoin, même si elle n'a pas vraiment besoin, juste pour le rendre malheureux et dépendent des produits dont ils ont besoin de vendre. La deuxième politique règne mensonge serait probablement debout sur des planches imagologue, magiciens modernes de notre temps - et de fausses promesses.

"Et il n'y a pas plus de pouvoir que de mensonge. Parce que les gens, à savoir, vivent à partir d'idées. Et vous pouvez les manipuler. Ce pouvoir est la seule chose qui ait du sens. "

"Je ne veux pas y participer!"

Lentement, le rustre, « grommela un loup-garou, » quand vous venez à plusieurs, vous avez sauté dans le néant, alors vous pouvez aussi devenir un ministre sans sa propre volonté et le visage. Qui sait ce que ça va bien. Peut-être que vous avez utilisé pour vous encouragé les gens à acheter des choses qu'ils ne ont pas besoin, ou de haïr tout l'inconnu, ou de croire ce qui les rend tutélaire obéissant, ou de mettre en doute ce qu'ils apporteraient le salut ... y place, bien sûr, beaucoup d'idiots - qui évidemment considéré comme terriblement intelligent et penser à eux-mêmes au service de la vérité - et ils ne font rien plus ardemment que que même les enfants essaient de dire, que le fantasme est pas. "

La même compréhension que le loup-garou a révélée apparaîtra aussi à Bastian:

Il s'est rendu compte que le malade n'était pas seulement le fantasme, mais le monde humain. L'un était lié à l'autre ... maintenant, il réalisa aussi que certaines personnes devaient aller à Fantasy pour que les deux mondes puissent à nouveau guérir. "

se rendre compte que chacun de leurs mensonges, a contribué à la destruction du beau monde fantastique, parce qu'il a dû prendre une idée (un être imaginaire) et ont exploité, la cause de torsion pour devenir autre chose que c'était à l'origine. Cette distorsion de la réalité n'est pas seulement le monde de Fantasy, mais aussi notre monde réel - les deux deviennent malades. Cette déclaration de Lucifer dit que les malades créent un monde malade, monde malade crée des malades sous idées nuisibles, mais puissants, et si cette rupture vicieux cercle devrait être tous les « bébé » humain apprendre à penser de façon créative, de créer activement leur propre vision, sinon il sera la victime de la vision de quelqu'un d'autre. de terribles souffrances résultant des puissantes idéologies telles que le nazisme ou le communisme, n'a été possible que dans un monde de gens qui ont oublié de faire confiance à leurs propres visions - peut-être parce qu'il a succombé à la notion élargie qu'il ne soit pas nécessaire. C'est ce fantasme qui se déploie dans le monde des Fantaisies sous le nom de Nicotas: une puissance obscure qui ne sert à personne d'autre qu'à elle-même. Cependant, nous pouvons être reconnaissants à Gmork pour une telle révélation au seuil de la mort. Dans le coin le plus sombre du mal, nous trouvons toujours un truc caché de bien - et vice versa - comme symbole du yin et du yang.

Comme le dit Mephistofeles de Faust de Goethe, une autre forme de la même Ombre - le Diable: "Je suis la force des parties que je ferai toujours."

Et ces mots vont se remplir dans un instant. Mourant Gmork croit qu'il y avait espoir de sauvetage sous la forme d'un héros qui n'a pas fait son travail. Cela s'appelait Atrej. Le loup-garou annonce fièrement qu'il se tient devant lui. les Gmork saccades et tombe toux terrible et le bruit de rire qui résonnait dans les échos et - tout à coup silencieux. Au dernier moment de sa mort - en fait des spasmes plutôt à titre posthume - sauts et attrape la jambe Atre. Mais cela le sauvera de tout Nicholas qui l'engloutirait autrement! Il le tiendra dans ses dents et le sauvera. De même a pris fin et Gollum, le héros de l'ombre de Frodon mordre son doigt un anneau, et cet acte, sur le bord de la falaise au-dessus Orodruin, secouru sa mort non seulement Frodon, mais toute la Terre du Milieu. Il a sauvé le monde entier du pouvoir obscur de l'anneau, qui est finalement tombé dans la lave chaude avec lui. Gollum et Gmork ont ​​été les principaux persécuteurs de ses héros - mais tout le temps qu'ils étaient leurs guides les plus fidèles - et, finalement, leur salut.

Est-il possible de faire un pas sur notre chemin sans ombrager les ombres?

En un seul instant, nous ombrons l'ombre: à minuit, lorsque la lune et les étoiles sont couvertes de nuages ​​quand la nuit est absolue. C'est à cette nuit qu'Atre et Gmork se sont rencontrés.

Le voyage du héros

Reprenons notre histoire maintenant. Hero a traversé le marais de tristesse, a rencontré Morla et enfin libéré du réseau Ygramul Falco. Ce fut la phase où les expériences traumatiques sekával papa inconscient personnel: la tristesse, l'indifférence et le remords dévastateur. En outre eut comme un début des trois portes d'entendre la « voix du silence » - a atteint une sorte de profondeur psychique inaccessible pensée diskurzivnímu (Engywuk elfe), qui lui a donné le mystère paradoxal du monde parallèle de personnes. Ainsi, le héros est allé à la recherche d'un enfant humain, ce qui donnerait l'impératrice un nouveau nom, mais à sa grande consternation, que le fantasme n'a pas de frontières. Il est tombé dans le désespoir et la ville fantomatique en conflit avec son ombre qu'il était sur ses talons tout le temps sa grande quête. Seulement comme « Personne » pourrait (comme Ulysse) vyzvědět Gmorkovo terrible secret sur le sort des créatures de fantaisie, dont il est engloutie Void, dans notre monde devient un mensonge. Les mensonges que les actes de gens des souffrances inutiles. Il a appris que les malades sont deux mondes: le monde de l'imaginaire et le monde des gens - ils sont comme des navires reliés entre eux, en attendant que le héros de l'enfant qui sera en mesure de guérir l'impératrice et revenir au monde humain.

Après avoir rencontré le héros avec l'Ombre, dont nous avons discuté en détail dans la section précédente, nous voyons habituellement une rencontre avec Anima. En effet, c'est aussi dans l'histoire infinie. Atréia, à la dernière minute, il est sauvé du carnage de Nicholas par son fidèle Falco. Il l'emmène au sommet de la Tour d'Ivoire pour rencontrer l'Impératrice des Enfants.

Rencontre avec l'impératrice des enfants

Il sent qu'il n'a pas réussi à amener l'enfant humain dans le monde de Fantasy et qu'il marche lentement jusqu'à la tête. Mais l'impératrice des enfants, sous la forme d'une petite fille avec des yeux d'amande dorée sur des oreillers au milieu d'une coupe florissante au héros avec un sourire insouciant.

detska cisarovna

«Tu es revenu de la Grande Recherche, Atreji ... Ta belle cape était grise, tu as les cheveux gris et ta peau comme de la pierre. Mais tout sera comme avant et encore plus beau. Tu verras. "

Il avait un cou serré. Il a seulement secoué la tête. Puis il a entendu une voix douce:

"Tu as fait mon boulot ..." (Atrey retourne AURYN)

"Vous avez fait du bon travail. Je suis très content de toi. "

"Non!" Dit-il, presque sauvagement. "Tout était en vain. Il n'y a pas de sauvetage. "

Il y avait un long silence. Atrej cacha son visage dans son avant-bras et son corps tremblait. Elle avait peur d'entendre un cri de désespoir de ses lèvres, un gémissement pitoyable, peut-être même un remords amer, ou même une explosion de colère. Il ne savait pas à quoi il s'attendait, mais certainement pas ce qu'il entendait. Elle rit. Elle rit doucement et gaiement. Les pensées d'Átrey s'évanouirent dans la confusion, un instant il pensa que l'Impératrice devenait folle. Mais ce n'était pas un rire de la folie. Puis elle a entendu sa voix dire, "Mais il l'a fait."

Atrej leva la tête.

"Qui?"

"Notre sauveur."

Il est déjà là avec nous, dit l'impératrice, je l'ai vu et il nous voit. Il est là. Je sais que tu ne comprends pas encore, mais tu l'as apporté, Mieux. Il me voit et je vois le sien. Ne sois pas triste, tu as accompli ta tâche. En prenant toutes ces aventures dangereuses, vous l'avez attiré. Il t'observe tout le temps avec intérêt en ce moment. Votre voyage n'était pas inutile.

"Tu es venu à son image, et tu l'as pris, et il t'a suivi parce qu'il t'a vu de tes propres yeux. Et maintenant, il entend chaque mot. Et nous savons que nous parlons de lui et que nous l'attendons et mettons son espoir en lui. Et maintenant, il s'est peut-être rendu compte que tout le grand effort que vous, Átreji, avait pris sur lui, qu'il le payait, tout l'Fantasme l'appelle!

Atrej demande si c'est vrai ce que Gmork a appelé. L'impératrice dit que ce n'est que la moitié de ce que l'on peut attendre d'un tel être.

"Il y a deux façons de franchir les frontières entre le monde de la Fantasy et le monde des gens. L'un a raison, l'autre a tort. Si les créatures Fantasy sont entraînées dans le monde des gens de cette manière terrible, alors c'est un mauvais moyen. Mais si les poussins humains viennent à notre monde, alors c'est la bonne façon. Tous les enfants qui étaient ici ont appris quelque chose qu'ils pourraient apprendre seulement ici et ce qui les a rendus à leur monde changé. Ils ont commencé à être aperçus parce qu'ils vous ont vu dans une forme plus grande. C'est pourquoi ils pouvaient voir leur propre monde et leurs gens avec d'autres yeux. Là où ils n'avaient vu que la vie ordinaire, ils ont maintenant découvert des miracles et des secrets. C'est pourquoi ils voulaient nous rejoindre dans Fantasy. Et plus notre monde était riche, plus il prospérait, moins il y avait de mensonges dans son monde, et mieux c'était. Tout comme nos mondes se détruisent mutuellement, ils peuvent se retrouver mutuellement en bonne santé ... Ce qui peut faire voir un homme, l'aveugler, et ce qui peut créer quelque chose de nouveau, cela devient un gaspillage.

Azrey demande pourquoi l'impératrice a besoin d'un nouveau nom.

"Tous les êtres et les choses ne sont réels que s'ils ont un vrai nom. Un faux nom fait d'eux des êtres et des choses irréels. C'est juste un mensonge. "

L'Impératrice et Átrej attendent que Bastian lui donne son nouveau nom. L'Impératrice sait très bien qu'il l'a inventée, mais pour une raison quelconque, le Bastien est incapable de parler. Ils ont honte d'avoir peur de s'avancer dans leur véritable forme de graisse, qu'ils ne connaissent pas. Il semble que le héros doit faire face à archétype persony. L'Impératrice a la dernière chance de forcer Bastian à dire ce qui se trouve sur sa langue: visiter le vieil homme de la montagne qui se déplace.

Le vieil homme de la montagne voyageant

La petite impératrice fera ce qu'il ne pourra jamais faire. Selon les règles de Fantasy, elle et le vieil homme de la montagne ne peuvent jamais se rencontrer. Pourtant, il décidera de cette étape. Le vieil homme est assis sur le mont le plus éloigné de Fantasy et écrit un livre. Quel livre? Une histoire sans fin. Le vieil homme et l'empereur savent très bien ce qui se passe quand ils se rencontrent - mais Bastian ne sait pas:

L'histoire sans fin recommence depuis le début.

Lettre après lettre dévide la même balle encore et encore. A partir du moment où il met le pied Bastian à M. coriandre, au fil du temps, quand Atreyu se lancer dans sa quête pour Grand moment impératrice a visité le vieil homme des montagnes errantes. Mais la balle ne s'arrête pas, il est un cercle fermé comme deux serpents enlacés figure sur la couverture du livre, qui dévorent chaque queue. Il est l'Ouroboros, le symbole de l'infini. Mais comme par hasard, il est aussi une forme de Auryn, l'amulette surnommé « paillettes ». A partir de ce moment, la ligne d'histoire devient infinie et jamais revenir. Dans l'histoire éternellement récurrent chaque événement éphémère (en termes de temps linéaire au hasard) devient un geste de l'éternité -.-À-dire l'archétype (Elliade). Le fait qu'un tel geste est archétypale plus durable que l'homme lui-même, avec une certaine fascination du mouvement éphémère décompose les vieilles dames avaient jeune Milan Kundera dans son livre immortalité. Même la vieille dame est capable de faire le même geste que ses dix-huit ans. L'archétype et le geste sont quelque chose qui ne vieillit pas.

AURYN

L'étymologie du mot "auryn" se réfère à la syllabe initiale du monde AUM, qui selon la mythologie indienne était, est et sera le monde. Cependant, affaiblir "ryn" se réfère à la lueur du soleil. Ainsi, AURYN peut être traduit par "la lumière du soleil de la vibration primaire".

Auryn

Deux serpents entrelacés, noir et blanc, expriment l'interconnexion du monde populaire avec le monde de la fantaisie, leur interdépendance. Celui qui le porte prête tout le pouvoir de l'Impératrice des Enfants, comme s'il agissait en son nom. Du point de vue du symbole Auryn auto élémentaire, l'expression de l'unité mandala de la conscience et l'inconscience, la plénitude potentiel, qui trouve le héros à la fin de leur voyage, même si elle est en quelque sorte présent dès le début. Mais pour trouver le héros, il doit prendre un long chemin de barricade.

Bastian

paradoxe Bastian funky de boucle infinie comprend enfin qu'il choisit un nouveau nom impératrice bébé, laissez tous les personnages piégés à jamais l'intérieur dans un « temps gelé » - geste sans fin. Et il sera le seul à en être responsable. Maintenant, le sort de toute la Fantasy est juste et seulement sur elle.

Angry Bastian crie enfin son nouveau nom:

"La Lune! J'arrive!

Une force immense brisa la coquille d'un gros œuf et le tonnerre sombre du tonnerre passait. Puis, de quelque part, le tourbillon est venu

et a volé hors des pages du livre que Bastian a eu sur ses genoux jusqu'à ce que ses feuilles aient été follement fragmentées ...

Les deux mondes étaient interconnectés à ce moment-là, la tour douze, et alors que le tremblement de terre atteignait le monde des gens, Bastian se retrouva soudainement dans le monde éthérique et apesanteur de Fantasy.

L'œuf est le symbole éternel du Créateur I. Son jaune est traditionnellement considéré par les nations archaïques comme étant intuitivement considéré comme le «soleil intérieur» caché dans un paquet blanc comme neige. Le soleil, l'œuf et l'AURYN sont des images associées au symbolisme de l'archétype de l'enfant et du Soi de la créature. C'est un grain de sable. Le grain de sable à partir duquel commence le jet de lumière, c'est la seule chose qui sort du domaine de Fantasy quand Bastian est arrivé. Tout l'avenir de Fantasy est entre les mains d'un petit enfant, cela dépend uniquement de ce qu'il souhaite maintenant. La lune a reçu un nouveau nom et le monde a été recréé (régénéré), le vieux Morla a reçu sa nouvelle forme fraîche. De même que les cellules des organes biologiques meurent et reviennent nouvelles et que les organes sont régénérés, la psyché se régénère de la même manière selon certaines formules que nous appelons archétypes. La renaissance de l'impératrice des enfants est incompréhensible sans la connaissance des aspects mythologiques de Korah.

grain d'un pisce

"La fantaisie reviendra de vos voeux, mon Bastian. Et je vais y arriver. "

"Combien de voeux puis-je dire?"

"Combien vous voulez - le plus, le mieux, mon Bastian. Le plus riche et le plus varié de la Fantasy. "

Le premier souhait de Bastian est de voir la Lune. A ce moment, il met un grain de sable sur sa paume. Il fait froid et lourd, mais il commence à prendre vie, à germer et à pousser. Il produit de belles fleurs phosphorescentes jusqu'à ce qu'il pousse dans une vaste forêt vivante. Bastian le nomme Perelin. Elle regarde dans les yeux des anciens enfants de l'impératrice, maintenant la lune, et est fascinée par sa nouvelle beauté. La Lune renaît et il n'y a pas de curiosité après la maladie.

La lune se demande pourquoi elle l'attend depuis si longtemps. Bastian dit qu'il avait honte de ne pas le lancer. Mais la Lune va distraire ses doutes. Il lui montre comment il le voit avec ses yeux: comme un beau prince. Avant que Bastian puisse récupérer de cette nouvelle forme, la Lune est partie. Sur son cou, cependant, pend son amulette, le joyau d'AURYN, avec l'inscription "KONEJ, CO PŘIJEŠ".

À ce stade, l'histoire du film se termine, mais le livre n'est pas encore au milieu!

Lev Gragram

Graograman

Le premier être, avec qui Bastian dans le monde de la Fantasy émergente se réunit et se lie d'amitié, est la Grammaire Grise. Le lion est traditionnellement associé au symbolisme du Créateur I, comme le lion Aslan dans Letopisy Narnie.

Quand le lion apparaît sur la scène, c'est comme si le jour et la nuit étaient créés, la vie et la mort, comme si l'unité originelle symbolisée par un grain de sable se scindait en deux contraires. Par jour Graógramán désert aride GOAB qui règne comme la mort du roi, en train de mourir péniblement la nuit et réveille tout le désert vient à la vie et transformée en une Perelin forêt enchantée. Le matin, la forêt se transforme en désert et le lion renaît. Mais le lion ne le sait pas parce qu'il ne se souvient pas de ses jours et de ses nuits précédents. Le but de Bastian est de lui fournir cette mystérieuse clarification de son existence et la beauté et la diversité de la vie qu'il permet pour sa mort. La mort est la seule, mais la vie (grâce à elle) infiniment diverse. Quand un lion réalise le sens de son existence et re-mourant, il se sent enfin rempli. Sa mort et sa renaissance ne sont plus douloureuses: elles sont remplies de sens profond.

En retour, il explique Bastian Graógramán some monde fantastique secret. Il explique que dans le fantasme, il n'y a pas « proche » ou « bien » on ne peut passer d'une demande à l'autre. Temple fantastique équivaut à des milliers de portes qui permet au pied de tout quartier à un autre, si l'on a du courage, mais cette association n'existe que pour une fraction de seconde, et il est impossible de revenir par le même chemin. Rêver associer l'idée d'une étoile (et-vient autour du centre imaginaire), alors que le rêve se caractérise par une idées enchaînant linéaire, donc fantastique architecture est plus comme un rêve: jamais vous ne pouvez pas revenir au même endroit. Comme notre réalité est temps relatif est dans l'imaginaire de l'espace et la distance relatifs. Il y a un souhait entre les distances.

Dans ce labyrinthe, cependant, on peut se perdre s'il ne connaît pas ses véritables souhaits.

A l'arrière d'AURYN se trouve l'inscription "KONEJ, CO PŘIJEŠ" ("Tu, étais du willst"). Il ne savait pas à propos de cette déclaration, il a fait sa mission, qui lui a été confiée par l'impératrice des enfants. Mais Bastin est capable de le lire. Est-ce bon ou mauvais pour lui? Les deux. Le problème est que l'inscription peut être comprise différemment. Cela peut être compris comme "faites ce que vous voulez" - mais Gray Gramgraman l'interprète comme Bastian "allez par votre volonté". Si vous ne réalisez pas la différence entre les deux, le monde fantastique est facilement perdu. Cependant, il se peut qu'il n'arrive à son véritable souhait que lorsqu'il réalise que tous ses souhaits antérieurs n'ont pas été exacts. Le message de la réalité du désir - et faire ce que nous voudrons simplement (comme vous pouvez bien comprendre signe) crée écart imperceptible entre le ton du film et le livre, et peut-être l'une des raisons pour lesquelles il n'a pas été Michael Ende avec par ailleurs très beau rendu de film de contenu. Le monde n'est pas malade par des gens agissant de leur propre volonté mais en faisant ce qu'ils veulent. Cependant, même du point de vue du Créateur I englobant, c'est bien: c'est la façon de connaître sa vraie volonté. Parfois, nous devons aller loin pour trouver le court.

"... vous prendrez le chemin de votre désir, de l'un à l'autre, jusqu'au dernier. Il vous amène ensuite à votre Vraie Volonté ", dit Gragramaman.

Acharajové

Bastian voyage imagination pour réaliser vos rêves et souhaits, mais avec tous les désirs perd quelques souvenirs, chaque étape oublie de plus en plus de qui il est, d'où il venait et ce que sa véritable mission. Il commence à perdre littéralement dans ses jeux, et son sens de la piété se développe dans une limite insupportable, que Watch et Falco observent avec inquiétude. Ils remarquent que Bastian se souvient de moins en moins de son monde.

"Cela vous donne un moyen et en même temps prend votre cible", dit Atrey à propos d'AURYNA.

L'un des excès de sa volonté puissante, qu'il ajoute Auryn sont Acharájové. Ils sont très laids créatures ver qui sont terriblement honte de sa laideur, et donc ne veulent pas que quelqu'un pour voir et se déplacer seulement la nuit. Ils sont mécontents de leur sort et pleurent sans cesse. De leurs larmes, qui changent en argent, ils construisent de beaux palais. Cette patience, ce travail sans fin est le seul réconfort de leur être. Ils sont à l'échelle nationale l'imagination la plus malheureuse, mais construit une belle phantasme palais Amargánth et les larmes remplit son beau lac Murhu. Le "désordonné" Bastian décide de les aider dans leur misère. La transformation est à Slamufy - "Mélanges éternels". Ils deviennent enjouée, sans repos « pantins » qui se moque de tout. Dans la mesure où ils deviennent tous nerveux. Bastian est fier d'être une aubaine, mais dans une autre partie de l'histoire avec les rencontrer encore et les perdre à cause de quelque chose de précieux. Ignorant que les créatures de souffrance dont la souffrance a été remplie d'un sens de la beauté qui a créé, fait, bien que joyeux, mais tout à fait insensé attribuable aux créatures qui ont finalement maudit son bienfaiteur parce qu'il ne pouvait pas revenir en arrière: son désir était épuisé. C'est une histoire d'où ils mènent « bonnes intentions » de quelqu'un qui pense à lui-même qu'il a le pouvoir divin et l'idée que tout dans la nature est plus faite avec de meilleurs soins.

Dark Shadow apporte parfois par inadvertance de la lumière, les motifs du "premier" bienfaiteur dans l'obscurité.

Trois Chevaliers

Bastiánovými fidèles alliés sont les chevaliers Hýkrion, Hýsbald et Hýdorn. Sont les trois fonctions mentales, qui, grâce à la puissance fascinante Auryn Bastian doit fidèlement obéir: règles d'une fonction cognitive (pensée, sentiment, intuition, perception) et les commandes tout le reste, un endroit pour pouvoir compter sur leurs conseils et parvenir à un équilibre. (Dans d'autres histoires, ils apparaissent, par exemple, comme de faux conseillers).

Bastian perd de plus en plus de liens avec Atrée et les palais, qui sont liés à son moi supérieur. C'est parce que Bastian a échoué archetypu persony et le chemin de l'Individualité - le chemin derrière ses véritables souhaits - a été remplacé par un désir d'admiration, de puissance et de gloire. Il veut être chanté comme le plus grand héros de tous les temps, et le pouvoir d'AURYN le lui permet dans une certaine mesure.

Xyida et la bataille de la tour d'ivoire

Les histoires de la seconde moitié du livre sont variées et un peu fastidieux. En substance, que notre petit Bastian est de plus en plus se détériorer. Sa force était à sa tête. Conforme aux méchante sorcière Xyídu qu'elle laisse-dessus de lui la victoire sournoisement qui flattait son ego et ingérant dans sa faveur comme le plus dévoué serviteur. Son but est de rompre l'alliance entre lui et Atreyu, qu'elle gère. Bastian avec l'invisibilité de la ceinture devient un témoin de la conversation Atre et Falco, qui soutiennent qu'il Auryn recueillis. Bastian ne se rend pas compte que vous voulez sauver de lui-même et craignent que perd tous ses souvenirs et retournera dans le monde des hommes, les soupçonnant de la cupidité incité à commettre Whispering Xyídiným et la flatterie de leur taille, la sagesse et la perfection que il n'a pas besoin de personne, parce que ce serait un signe de faiblesse. les Lets expulsés de son parti.

(. Ang Xayide dans Arabela brouillées Xenia) Xyída est personnifiée mère archétype d'aspect sombre représente « le côté obscur de la lune » - former contrepartie négative Lunaria, comme le mal et la Reine Blanche-Neige. Il est entouré d'un creux, des soldats de fer sans leur propre volonté, ce qui est une métaphore pour les gens sans imagination: de conscience remplir les devoirs sans un soupçon d'espièglerie, la créativité, la passion, l'enthousiasme et l'humour - bref, tous les biens que les gens à l'imagination.

"Créer des visions est une sorte de pensée qui n'est pas nécessaire à notre vie et nous pouvons y renoncer. L'ordinateur ou le robot n'a aucune vision ", explique Radwan Bahbouh. Métal, les soldats mécaniciens sont la métaphore de ce type de personnes dans l'histoire infinie.

Le contraire de la Lune, qui ne régit pas autant que le cœur de toute existence, Xyida est le symbole d'un besoin impérieux, qui exige l'obéissance de ses sujets. La lune n'avait pas besoin d'une telle chose: là où il y a de l'amour, il n'y a pas besoin d'obéissance.

Cependant, chaque mère humaine est et doit être Xyida et Moon, à la fois «bonnes» et «mauvaises», et la séparation de ces qualités n'est possible que dans les contes de fées et les fantasmes. La réalité est un fil de vie complexe et noir qui s'entrelace toujours avec le blanc comme deux serpents dans AURYNA. Le fait que les adultes suivent des telenovelas où le bien est toujours une ligne distincte séparée du mal est en fait une échappée infantile de la réalité trop compliquée dans un monde où tout est clair en noir et blanc. Chaque histoire vraie, cependant, donne l'idée d'une connexion cachée entre les deux serpents qui infestent les eaux infinies de la vie. Comme Átrej et Gmork forment un ensemble inséparable, ainsi est formé par Moon et Xyid.

"... vous ne pouvez pas séparer le vrai du faux et le bon du faux;

car il se tient debout devant la face du soleil, comme si un fil noir avec un fil blanc s'entremêlait.

(Chalil Dzhibrán: Prophète)

Anima peut être notre inspiration et source de vision (Lune), mais aussi un tentateur mystérieux qui peut nous séduire de notre voyage. Voici Xyid.
En tout cas, les Bastians de Xyid ont instillé dans la tête qu'ils doivent conquérir la Tour d'Ivoire et, de son sommet, régner sur la Fantaisie au lieu de l'Impératrice des Enfants:

"Alors seulement seras-tu vraiment libre, libre de tout ce qui te lie, et tu feras vraiment ce que tu veux. Et tu ne voulais pas trouver ta Vraie Volonté? C'est elle!

Qu'est-ce que Xyída Bastián offre exactement? Il lui propose de s'identifier avec l'archétype central le plus puissant de Fantasy. Nous savons bien comment de telles tentatives doivent cesser: l'inflation, la dévaluation de l'ego, comme elle le sera plus tard. Les gens qui pensent comme Xyid pensent que le pouvoir = la liberté. La liberté de la Lune, cependant, provient du retrait du pouvoir et de la suprématie, réside dans le fait d'être seul. Le choix entre Xyida et Moon est similaire au choix entre avoir et être comme Erich Fromm l'écrit.

Nous voyons jusqu'où il peut mener, si la liberté de vie que le Créateur I nous procure nous saisit la fin qui dit: Fais ce que tu veux. Le degré ultime de ce désir, si nous avons déjà goûté à tout le reste, c'est le pouvoir. De même, les gens qui ont tous les désirs imaginables entrent en politique, et alors ils dominent leurs sujets par la tour d'ivoire. Mais il n'y a qu'une seule façon d'aller à la poubelle de l'histoire. L'histoire Infinie est appelée la ville de l'ancien empereur.

Cependant, la plus grande fleur de magnolia de la Tour d'Ivoire, Bastian, ne pouvait être violemment conquise, seule l'Impératrice des Enfants pouvait s'y promener mais disparaissait inconnue. Tout le monde ne peut le voir qu'une fois dans sa vie, et Bastien l'a vu pour la première fois et la dernière fois. (Au moins sous ce nom).

Bastian veut laisser une sorte de manière forcée embarrassante solennellement couronné empereur « enfants » et prépare une cérémonie triomphale. Son pouvoir est basé sur la garde creuse Xyid. Cependant, avec une armée d'insurgés, l'armée va attaquer la Tour d'Ivoire et (en raison de la supériorité morale) l'emportera. Il demande à Bastian de rendre son amulette magique. Bastian rejette et l'épée d'escrime Sikándou blessé Atre, qui a reçu comme cadeau de Leo Graógramána en disant qu'il n'a jamais empoigner de leur propre gré - mais il a juste fait. L'Atrej blessé tombe du haut de la tour d'ivoire, mais l'éclair blanc Falco le capture et s'envole.

La ville des anciens empereurs

Sur le cheval noir Will (Will Will), la volonté noire (noire) et la haine des Bastian iront en grève d'Atrée. Son cheval, cependant, s'effondre soudainement en plusieurs parties. Le désir névrotique de vengeance s'est effondré. Bastian se retrouve dans une étrange ville d'imbéciles. Le singe Argax explique qu'il vient d'entrer dans une ville où vivent tous ceux qui voulaient autrefois diriger le Fantasy. Chaque homme de Fantasy, s'il perdait tous ses souvenirs, ne pouvait plus avoir d'autre souhait: sans souvenirs, rien ne peut être désiré! Ce sont les fous d'une espèce, explique singe - autres fous sont ceux qui ont le pouvoir Auryn lui-même avait couronné empereur: en ce moment avait perdu tous les souvenirs.

"Quand quelqu'un prétend être un empereur, alors AURYN disparaît l'un de l'autre. Il est clair comment c'est, comme on peut le dire, parce que le pouvoir de l'Impératrice des Enfants ne peut pas être utilisé pour prendre ce pouvoir. "

hieronymus bosch lod blaznu

Les Bastian comprendront à quel point il manque peu et deviendront un fou comme les autres dans cette ville qui rappelle la peinture Hieronyma Bosch. Il regrette tout ce qu'il a fait, enterrant l'épée de Sikhand, en blessant son ami (enfouissant une hache déformée, abandonnant la violence). Le singe conseille à Bastian de chercher un souhait qui le ramènera dans son monde. Tous les deux savent qu'il n'a pas beaucoup de désir.

La solitude l'amène à désirer après la société d'égal à égal. C'est parmi les Yskals, doux et marins qui aiment l'accepter entre eux. Ils sont tous pareils dans leurs pensées et leurs croyances qu'ils vivent en parfaite harmonie. Bastian, cependant, ne ressentira ce sentiment que pour un moment. Quand il trouve une indifférence neutre perçoit la mort de ses compagnons, ils comprennent que le désir d'appartenir, d'être sur une vague collective avec un plus grand groupe de pairs - comme celle vécue par les gens lors d'un match de football - est seulement pour un instant satisfaisant: il ne peut pas remplacer un besoin réel de l'amour et de l'amitié , qui se rapporte à l'unicité de nous-mêmes et de l'autre. Le vrai amour peut aimer ce qui est différent, et de cette différence il aime, parce que rien dans l'univers n'est et ne peut être le même.

Bastian, cependant, s'inspire des véritables souhaits de son cœur. Il ne veut plus être plus fort, veut être l'un des nombreux, être le même que les autres. C'est ce qu'il a fait. Mais le désir profond de son cœur le conduira.

Mme Ajúola

Entrée de la ville de la communauté empereurs désintègre trois chevaliers - l'éclatement de la bulle, faux masque (personne) s'est effondré. Bastian s'arrêta au bord de la folie en cinq minutes de douze, car il comprenait quel sort il attendrait. Voilà ce que sa fin un désir névrotique pour le pouvoir et la reconnaissanceXayid meurt sous les pieds de ses hommes aux cheveux lourds. L'aspect sombre de l'image mère / anima est retiré du jeu.

Ceci nous amène au cœur du désir névrotique de Bastian pour le pouvoir: c'était un manque d'amour maternel et d'acceptation qu'il voulait compenser. Lorsque la bulle éclata, il réalisa sa solitude désespérée et le sentiment d'être malheureux, essayant de satisfaire ses affaires à un groupe d'égaux.

un arbre

Cependant, le voyage l'a amené plus loin: à la maison variable. C'est une maison magique qui est incroyablement confortable et accueillante. Il y a Mme Ajoola, qui a un goût de "Basil", même s'il a l'air complètement différent de sa vraie mère. Elle et la maison est une entité qui a un temps infiniment long attendent avec impatience leurs ancêtres autochtones et descendants filiales Bastiánův à l'arrivée. Maintenant, son existence est pleine, vous éclorez. Il englobe Bastian avec des fruits et des soins et résume tout le cours de son voyage à travers Fantasy. Tout le temps, Bastian voulait être quelqu'un d'autre, même l'Empereur, juste parce qu'il ne se sentait pas inconditionnellement accepté dans son enfance. D'où ses exigences névrotiques pour la gloire et l'admiration. Quiconque se sent inconditionnellement accepté n'a pas besoin de se comparer à quiconque en termes de renommée et de succès: il est ce qu'il est. Sa mission n'est pas de devenir quelqu'un d'autre (persona) - mais de trouver sa Vraie Volonté.

Bastian dans la maison changeante restera pour un temps illimité jusqu'à ce que son besoin d'amour et d'acceptation soit satisfait. Il rencontre profondément l'aspect positif de l'archétype de la mère. Cela ne pouvait arriver que lorsqu'il renonçait à ses ambitions névrotiques et réalisait le sentiment originel de non-acceptation et de solitude qui avait été masqué.

Grâce à Ajoole, dont le symbolisme se réfère à la déesse de la déesse Demether, Bastian comprend qu'il doit chercher la source de la vie sur le bord de Fantasy. Et sur le bord de Fantasy il obtient son dernier souhait.

Le moment est venu de dire au revoir avec gratitude, parce que ses désirs - et donc le sens de son existence - sont remplis. Datant de ce souhait (que Bastian ne peut plus connaître), c'est la perte de tous les souvenirs de mon père et de ma mère. A partir de maintenant ils ne savent pas qu'ils existaient. Ájuola arrive à toutes ses feuilles, fleurs et fruits et se transforme en un arbre noir et mort. Elle a attendu l'éternité pour pouvoir sortir de l'amour pur pour notre petit héros dans quelques instants lumineux. Quand elle est partie, elle a été remplie de son amour pour continuer sa grande recherche, le sens de sa fin. L'arbre s'est lentement desséché. Il n'y avait pas d'amour à donner, pas de vie.

Yor

Yor est un mineur silencieux qui mine, du matin au soir, une fine plaque de verre mariale du fond du puits. Ils représentent des rêves oubliés du monde humain qui couvrent tout le fond «géologique» de Fantasy. Pourquoi Bastian est ici? Il est là pour extraire une image profondément capturée, un rêve oublié qui la rapprocherait de Sa Vraie Volonté.

Yor est un aspect du vieil homme sage qui rappelle un psychanalyste - car il apporte des souvenirs et des rêves anciens des profondeurs de l'inconscient.

L'homme de la peinture de Bastien est représenté par un homme vêtu d'un manteau blanc avec une expression calme et inquiète sur son visage. Il est congelé dans un glaçon transparent impénétrable. Le Bastien, cependant, ne se souvient plus qu'il est son père, mais pour une raison étrange, quand il le regarde, il ressent une énorme désolation qui le noie presque. À un moment donné, cependant, ils rattrapent le Shlamoufs mignon et stupide qu'il a créé une fois, et avec ses coups de feu extravagants, la photo qu'il porte va se briser en mille morceaux.

Le désespéré Bastian reste agenouillé seul, sans souvenirs, sans nom, au milieu des plaines enneigées.

Les eaux de la vie

À ce moment ses amis apparaissent - Falco et Átrej. Ils ne l'ont pas oublié.

Bastian essuie les larmes et enlève AURYN. Il le met soigneusement dans la neige.

À ce moment, AURYN brille brillamment comme le soleil, et quand Bastian ouvre les yeux, il se retrouve au milieu de la salle avec un arc céleste. Il est avec ses amis à l'intérieur d'AURYNA.

Sur un plan symbolique, ce moment représente la réalisation du Soi de la Création.

Du point de vue du processus d'individualisation, c'est le point où la graine a finalement grandi dans l'arbre entier, qui était à l'origine contenue dans lui comme un modèle archétypal. Bastian pouvait choisir n'importe quelle option, mais la structure de la recherche de la Vraie Volonté est universelle, appelée individualité.

Le bassin voit deux énormes serpents au milieu de la jetée de l'eau de la vie. Les eaux de la vie débordent de la fraîcheur, de l'enjouement et de la santé qui jaillissent lorsque nous utilisons notre imagination de manière créative. La source de nos visions est inépuisable et déborde de possibilités.

"Le printemps qui périt lui-même,
Et ça coule plus fort,
plus il en boit.

Et c'est à nous de décider si nous allons créer une vision positive ou négative (serpent noir et blanc). Les enfants créent des visions par quelque chose de naturel, créant des visions presque constamment, mais à l'âge adulte, nous arrivons à cette capacité. C'est pourquoi les enfants apprennent si facilement. La vision est la condition préalable à la motivation pour apprendre, sans elle c'est presque impossible.

Bastian est maintenant à AURYN, le scintillement lui-même, la source de la vie. C'est exactement à la limite de Fantasy et du monde des gens, à la frontière de la conscience et de l'inconscience. C'est la frontière de Fantasy, car la Lune ne peut pas venir ici, ici son pouvoir ne s'étend pas, ici finit les limites de son royaume, la Lune ne peut pas entrer dans le monde des gens.

En vain il chercha les limites de Fantasy sur son périmètre, trouva maintenant Bastien dans la place qu'il avait tout le temps dans sa poitrine = dans son coeur.

C'est la fin du voyage de Bastian.

Le passage dans le monde des personnes est cependant son propre nom (image de soi "je"). Mais Bastian a oublié. Il menace de rester dans cet état (extase, samadhi, transe, conscience sans le "je"). Mais s'il n'avait pas oublié son nom s'il ne mettait pas AURYN dans la neige, son chemin serait-il ICI? Cette «fin» n'est-elle pas le résultat d'une amitié fidèle qu'elle n'a jamais quittée, résultat de la grâce qui n'est apparue que lorsque Bastien n'a même pas espéré? L'état d'accomplissement final, de réalisation, n'est-il pas donné à ceux qui ont essayé toutes les possibilités et tous les désirs, comme les Bastian - et un seul à gauche - de revenir? L'image brisée avec papa rappelle les paroles de Maître Eckhart:

"La chose la plus haute et intime que l'on puisse abandonner, c'est qu'il abandonne Dieu pour l'amour de Dieu." - Alors il abandonne l'image de Dieu pour lui-même.

Si nous voulions chercher l'histoire infinie plan mystiqueEnsuite, la divulgation était: Auryn, route directe substantialité I, tout le temps avec vous transporter dans la poitrine comme Atreyu et Bastian avant, mais cette façon, nous trouvons, nous devons essayer de tout désir possible qui se trouve dans notre cœur. Il a fallu attendre les derniers vestiges de notre cœur le désir: retourner, et nous allons le suivre, le chemin ouvre Auryn. Cependant, si vous manquez de toutes les options avant de découvrir le désir le plus profond - et nous allons essayer de devenir l'empereur de l'univers, nous finissons probablement dans des imbéciles comme beaucoup de gens avant nous.

En ce qui concerne interprétations philosophiques et questions de conscienceJ'ai trouvé une relation intéressante au travail, Alice Crank: une approche phénoménologique à la question de l'identité de la personne (2003) Mais comme Heidegger souligne dans §54, séjour doit être en quelque sorte à entrer dans le cercle herméneutiques apporté. Sa décision, l'élection du choix, est causée par quelque chose qui le conduit à cette possibilité. Parce que le lieu d'origine est à l'origine perdu, il faut d'abord le trouver. Pour être capable de se trouver, il doit être montré dans son authenticité. Rester a besoin de témoignages de votre capacité à être avec vous. Ce témoignage est une voix de conscience. La conscience est une charge d'appel silencieux permanent pour entrer dans le cercle est herméneutiques nehermeneutickým début herméneutiques encerclant. Ainsi, la conscience "empêche une personne de comprendre autre chose et s'en va par elle-même" (§57)

Commentaire: Dans le concept de Heidegger de rester «soi-même» est un mode non-authentique d'être caractérisé par «ralentissement». La conscience appelle un séjour loin d'être "à l'écart".

Dans l'histoire infinie La voix de Bastian tient conscience L'avenir avec le Falco: tout en essayant de l'avertir qu'il perd ses souvenirs du monde des gens, et sa mission première était de revenir pour aider à guérir les deux mondes. Ils voient comment Bastian (au sens de Heidegger) "tombe" et tente de le ramener. Ils ne parviendront à le faire que lorsque Basin AURYN le remettra à plus tard. Au plus profond de la décadence Bastian sa conscience (personnifiée par Atreus) maudit et déteste et en essayant de se débarrasser de lui (lui faire du mal avec l'épée, puis même courir après le cheval noir). Le fait que cette situation est absurde et intenable, il se trouve, quand son cheval se désagrège en composants: on ne peut pas haïr indéfiniment et persécuter sa conscience se retrouve soudain dans le fou, un hôpital psychiatrique, la personnalité désintègre et pièces, malice (volonté) expire.

Quand son orgueil et de l'humilité éclate Auryn la neige retarder (un symbole de pureté, la remise toute la puissance acquise) apparaît dans une plaine enneigée sa conscience toujours présente en lui rappelant son vrai nom et vrais désirs. Montrez-lui le chemin du retour. Il y avait toujours un héros d'attente n'était pas prêt. Pour le moment, tout devait passer par un fou et misérable regarder.

Bastian est maintenant à un point où ni Fantasy ni le Monde ne domine. C'est un point de conscience dans lequel aucune idée imaginable, ou quoi que ce soit d'autre, n'est encore. C'est le centre de la conscience elle-même. Où aller imagination et les perceptions du monde extérieur. Dans ce lieu, il est possible de rester pour toujours ou de revenir au royaume de la fantaisie, du rêve éternel et des histoires sans fin. Mais pour que Bastian revienne dans notre monde et l'aide à guérir, apporte-lui l'eau de la vie, il a besoin de connaître son nom: être conscient de son identité.

Assy Bastien promet qu'il accomplira toutes ses tâches dans Fantasy, et chuchote son nom.

Bastian court dans la porte, saute et tombe dans le vide.

Il a crié: "Papa! - Je - Je suis - Bastian - Baltazar - Bux! "

Retour

Bastian se réveille à l'école avec son nom sur ses lèvres. Il regarde autour de lui et cherche un livre, mais en vain. L'histoire sans fin a disparu. Il traverse les couloirs de l'école, mais ils sont complètement vides. C'est une fête, mais Bastian ne sait pas.

Il revient à son père, qui, inquiet, le cherche jour et nuit et raconte son histoire en détail pendant des heures. Papa écoute et comprend. À la fin, ses yeux sont pleins de larmes. Bastian lui a donné l'eau de la vie. L'âme du père a guéri. Le sort est brisé, le cube de glace qui recouvrait son âme fondait et se transformait en Eau de Vie.

La dernière dette demeure: expliquez à M. Coriander qu'il a volé son livre et que le livre a malheureusement disparu. Bastian marche résolument dans la boutique de M. Koriandra, et les cloches de la porte s'éteignent. Ce n'est pas ce garçon lâche et tremblant comme autrefois.

Cependant, M. Coriander n’a volé aucun livre, dit aucun livre intitulé Une histoire sans fin jamais entendu! Spécial ... ils se demandent tous les deux. M. Coriander va sourire et laisser l'histoire venir de Bastian plutôt bien du début à la fin. L'histoire l'aime beaucoup. Qui l'a alors écrit? Votre imagination illimitée, Bastian. Il montre à Bastian toute son immense bibliothèque atteignant le plafond et lui dit que chacun de ces livres peut aussi être une passerelle vers Fantasy. Et que non seulement des livres peuvent être entrés dedans, et que chaque histoire réelle est une histoire infinie. A-t-il vraiment vu Basil de la Lune en dernier? Oui et non Donnez-lui simplement un nouveau nom.

Finalement, ils mettent leurs mains et puis Coriandre Bastian lui demande de lui rendre visite plus souvent. Il n'est plus aussi méchant qu'au début. Bastian l'aime.

course sans fin de la coriandre

"Baltazare Bastiana Buxi" vous grondez à la fin Wise vieil homme sous la barbe, quand le garçon ferme la porte, "Si je ne le fais pas, alors vous montrerez un homme à la Fantaisie pour nous donner l'eau de la vie."

Conclusion - Plan interprétatif possible de l'histoire infinie:

1) Plan sociologique: Menace de danger imminent - Les gens arrivent à créer des visions et à penser de manière créative.

2) Plan psychanalytique: Le chemin de la guérison de l'âme de mon père - ou généralement une âme adulte - qui est coupé de son âme et a perdu le sens de leur existence. Une histoire dans Fantasy dans la première moitié du livre reflète ce qui se passe dans l'inconscient de papa. Dans la seconde moitié, nous avons été témoins de désir névrotique Bastiánovy pour le pouvoir et la gloire qui résulte d'un manque d'un sentiment d'acceptation inconditionnelle, qui ne se révèle que lorsque la « bulle fière » auto-divinisation narcissiques zplaskne: Alors Bastian arrive à son vrai désir - de se sentir réel, l'amour inconditionnel. (Mme Ajúola) Les deux moitiés du livre sont à la fois une métaphore pour les processus de guérison des adultes et des enfants qui traitent de la perte de maman. Horník Vous pouvez représenter un psychanalyste, qui permet de révéler des souvenirs et des images inconscients perdus depuis longtemps.

3) Plan psychologique des souhaits et des besoins: Bastian essaye d'abord de réaliser son désir d'être un héros, courageux et célèbre, dans la mesure où son souhait sort de sa main et veut être couronné par l'empereur de toute la Fantaisie. Le désir de reconnaissance et de respect est le quatrième étage Besoins des pyramides de Maslow. Ce n'est que lorsque ce rêve impossible s'effondre que l'on prend conscience du besoin fondamental non satisfait (troisième étage) - le niveau d'acceptation et d'amour. Quand ce besoin plus profond est accompli, l'appel du cinquième plan est appelé: un appel à la réalisation de soi - pour trouver sa vraie volonté - comme le Seigneur de Graygraman le lui a conseillé. Un processus similaire où les besoins surdimensionnés du quatrième étage (respect et reconnaissance) compensent la déficience à un niveau plus profond (amour et acceptation) peut être trouvé chez Hitler ou Mussolini. Seule la satisfaction de tous les besoins fondamentaux (les quatre premiers étages de la pyramide de Maslow) ouvre la porte au cinquième enjeu: les besoins de croissance - «le désir de devenir ce que l'on peut et devrait être». (Maslow)

4) Plan philosophique (Heidegger): L'histoire du «retour» à la maison, revenant à l'authenticité de son être, vivant hors de soi, s'effondrant, vivant dans les choses, vivant «ça», comment «tout le monde» vit. À ce retour, on est appelé par la voix douce de la conscience, qui représente dans la deuxième moitié d'Átre et le Falco.

5) Plan mystique: Auryn comme un symbole de la conscience infinie, la divinité, l'illumination, la réalisation de soi élémentaire, qui peut être réalisé que si une personne n'a pas envie ou: alors pour lui est un homme réalisable, abordable, parce qu'il a passé tous ses désirs et plus il est parti, il a donné fais tout. Au moment où entre dans ce niveau supérieur, en même temps se rendre compte que ce trésor ont porté tout au long de la Grande découverte dans son cœur: il l'avait avec lui depuis le début, mais s'il n'a pas commencé à de grandes distances, peut-être jamais trouvé.

6) Le Motif d'Intégrité de l'Individu et du Tout: Si un homme guérit son âme, il guérit le monde entier (les eaux de la vie).

Symbolisme de l'histoire infinie

Acharájové / Šlafufové
Acharaja: êtres qui souffrent beaucoup, mais qui ont du sens dans la beauté et la créativité / Abattages: Êtres d'une enfance joyeuse mais sans sens qui souffrent eux-mêmes en ne pouvant pas jouer parce qu'ils n'ont pas de règles; demandez donc à leur "bienfaiteur" Bastian de leur faire quelques règles

Archétype du vieil homme sage: M. Koriander, le vagabond de la montagne errante, l'Engywuk / Yor
M. Coriandre: écrivain Alterego Neverending histoire dans un monde de gens / Old Man of Wandering Montagne: même aspect dans un monde fantastique / Engywuk: diminutif vieil homme sage comique, bande dessinée scientifique enfantine (garçon Atreyu est plus grand que le vieil homme Engywuk), qui vise à identifier de manière objective de la vérité qui peut être comprise que par leur propre histoire sans fin - le processus d'individuation - une des principales conclusions / Yor: psychanalyste, chaman, mage

Supérieur / Loup-garou Gmork
pouvoir positif de suivre la vision de votre moi intérieur, combattant, enfant divin, héros enfant / pouvoir négatif pour créer des visions de manipulation, ombre; Lucifer, Mefistofeles, expliquant le rôle de Nicolas et la raison pour laquelle il sert: la participation au pouvoir; dans notre réalité: une personne travaillant dans les médias, un créateur de publicité, un démagogue, un leader politique - quiconque abuse de la puissance d'une vision

AURYN / Enfants Impératrice
la vibration primordiale de l'univers, le plus grand mystère et le symbole du Créateur I, l'unité de la conscience et de l'inconscient, le bien et le mal; le pouvoir / Korah, symbole de la renaissance et de la vie sans fin; impuissance, fragilité

Bastian / Atrej / Falco
Bastian: l'image de soi « I » avec toutes ses imperfections, l'archétype du héros (encore guerrier immature) / Atreyu: héros d'enfance, parfait « I », l'archétype du guerrier enfant forment conscience Bastiánovo et voix intérieure «appelant le silence » / Falco: intuition, impérissable espoir, Lucky ( "chance"), la liberté spirituelle, sans retenue; Falco ou Happy Dragon (Lucky Dragon) est une autre forme du mythique Phoenix ou Firebird: cette partie de notre âme qui monte en flèche aux étoiles avec l'enthousiasme divin des poètes, des mystiques et des danseurs extatiques; Falco est également considéré comme un symbole de la libido, sexuelle ou de l'énergie globale psychique dans notre histoire remords lié (Ygramul)

cheval blanc Artex / cheval noir Will / mezek Jícha
bonne / mauvaise volonté / Jicha: un symbole de patience et d'humilité que Bastian rejette sur l'insistance de Xyídino pour qu'il ait depuis été autorisé à porter sur la civière; donc sa descente commence

doubles: les Elfes Engywuk / Urgla
Engywuk: l'esprit, l'intelligence, des affaires nobles et scientifiques, l'esprit de la sagesse / Urgla: la matière, le corps, les affaires banales et du monde, la sagesse du corps; imago forment ensemble les parents (syzygie) + réalisation que l'un sans l'autre est un mineur (infantile) et drôle que « au cœur du bien », indiquant que les « parents sont parfois les enfants, les adultes et les enfants » - différence de taille

Enfants Empress / Morula:
Enfant Impératrice: la vérité vivante, l'éternité comme un moment, la renaissance, l'unité de la vie et de la mort, la joie; les cheveux blancs de l'enfant sont un symbole de «l'existence pour toujours» / Morula: savoir mort, âge énorme, vie infiniment longue, vie morte, indifférence, guna tamas; malgré son âge, il est un être de fantaisie soumis à l'origine et à l'extinction et plus jeune que l'impératrice

L'impératrice des enfants / Mme Ajúola:
Kore, principe sans défense, qui doit naître de nouveau et mourir fille / Déméter, la récolte et le principe de la fertilité, l'aspect positif de l'archétype de la mère / cycle de régénération forment ensemble la nature

Enfants Empress / Xyida / Lion Gramgraman
Enfants impératrice: inspiration, être pur, « agir comme vous voulez » / Xyída: tentation, abus de pouvoir, la possession, « faire ce que vous s'il vous plaît » / Graógramán: le courage, l'autorité et la grandeur menaçante du pouvoir royal, « agir en fonction de leur vrai volonté ";
une autre connotation: "Juste comment vous voulez que ce soit toute la loi" (Aleister Crowley)

Les gardes métalliques soufflent
une métaphore de gens sans fantasme qui, sans interférence, remplissent leurs devoirs et ordres d'autorité

Fantaisie
une métaphore inconsciente dans laquelle le seul pont entre deux lieux est un souhait; n'a pas de frontières

Karel Conrad Coriander (Carl Conrad Coriander) et Baltazar Bastian Bux
CCC: écrivain misanthrope qui n'aime pas les enfants, parce que nous ne sommes pas intéressés par un vrai, de grandes histoires / BBB: un enfant que l'intérêt pour eux est, et que, quand il grandit, devient M. coriandre et à nouveau de répondre à lui-même parce que la source de spisovatelovým la fantaisie est l'imagination de son enfant

Lion Grabgraman / Forêt Perelin / Enfants Empress
unité, désert, mort, destruction / diversité, forêt, vie, procréation / unification des deux et leur origine sous forme de grains de sable

Nicota
une métaphore de l'ignorance, une tendance par laquelle les gens arrivent à créer leur propre vision et à cesser de croire à cette possibilité, la forme d'aveuglement et de destruction qui fait souffrir les gens sur la base de simples idées; S'étendant au nom de tous les dénominations par les vrais noms: mensonges et vérité couvrant les euphémismes; dans la psyché humaine, cependant, il y a quelque chose que Nicotoy est indestructible, et il contient le potentiel de régénération omniprésent qui peut être activé par l'acte créateur et le nom libérateur du «vrai nom»: un grain de sable

Bison pourpre
la bête magique qu'Atrej a épargnée en pointant la flèche et en lui donnant le premier conseil dans sa Grande Recherche, l'aspect positif de l'archétype de la mère; la réminiscence de ce symbole peut être trouvée dans la publicité du lait pourpre - "une terre qui coule avec du lait et de l'ombre"

Sikanda (épée)
symbolise l'usage du pouvoir à l'instigation du soi supérieur (bondissant de la gaine elle-même) ou de l'abus égoïste du pouvoir (si ensorcelé par la main humaine); Bastian, en brisant Atrée, tente de faire taire la voix de sa conscience en l'appelant à revenir (le mode d'être authentique)

Papa / Enfants Empress / Átrej
adulte, incapacité à rêver, profession obsession, persona / son âme, anima, le principe de l'imagination et la profondeur de la vie que l'on devrait dans la seconde moitié de la vie « revivre » / Hero-enfant, qui est un guérisseur Chiron a envoyé un voyage pour guérir l'âme de son père

Papa: cheval Artex / morula / Ygramul
Artex: surmonter la douleur de perdre une mère, pas regarder en arrière en arrière / morula: vaincre la résignation, l'indifférence et l'apathie, mort seché « omniscience » qui a laissé non traité / Ygramul: surmonter les remords atroces de la mort de ma mère - la libération de dragon heureux (. Voir Falco)

Uyula
« Voice of Silence », oracle, répondit le mystère connaissable que par l'expérience, à laquelle trois portes dédicace: 1) surmonter le désir d'expliquer toutes les énigmes du monde pensée dualiste, 2) courage à l'adoption de sa propre image de soi, y compris ses profondeurs inconnues, 3) sans effort au sens du Zen

Grande recherche
métaphore de l'individualisme ou de l'opus magnum - Great Work

grain de sable / Eau de vie
la nature indestructible de la capacité humaine de créer une vision (l'analogue de sénevé dans l'Evangile) / aqua vitae, la créativité humaine inépuisable et de l'imagination: pousse plus, plus il est utilisé; énergie inépuisable de l'amour: croît plus il est partagé

Usurpation d'un livre et d'un film

En conclusion, je voudrais faire une comparaison: alors que le message et la conclusion joyeuse du film dit: « Nous voulons que ce que vous voulez - le monde est plein de possibilités inattendues, » un livre plutôt contre un peu juvénile en retard met en garde contre alors mais attention vous ne finissez pas dans « freaks ville . « parce Auryn » vous donne le chemin, mais prend pour objectif « devenir un adulte est éveillé de son enfance, les demandes de renonçons infantile au monde, à trouver leur véritable volonté et apporter leur eau de vie semblables: l'énergie de l'amour.

Le film se termine ainsi l'enfance insouciante sans fin, alors que le livre peut être lu comme une histoire sur l'enfance, l'adolescence remplie de recherche, à tâtons et de la souffrance - et enfin l'âge adulte, ce qui devrait tous les petits héros égocentriques « grandir ».

« On arrive à un moment où il commence à donner de l'amour au lieu d'exiger lui. » (Osho)

Conseil de Sueneé Universe

Pendentif AURYN
Une copie d'un pendentif du film Endless Story - vous pouvez l'avoir à la maison! Cliquez sur l'image pour être redirigé vers e-boutique Sueneé Universe.

Auryn

Articles similaires

Laissez un commentaire