Comet 67P: Accueil des extraterrestres

15464x 10. 07. 2015 1 Reader

Les astronomes pensent que la comète 67P pourrait être le foyer de la vie extraterrestre au niveau microbiologique. Les résultats sont basés sur les données de la sonde Philae qui a atterri à sa surface.

Les scientifiques ont dit que l'explication de l'écorce noire riche en matière organique sous la glace peut être la présence de microbes étrangers.

La sonde Rosetta, exploitée par l'Agence spatiale européenne, a été chargée d'étudier d'étranges amas de matières organiques susceptibles de contenir des particules virales.

Selon des simulations scientifiques, la chose semble être que les microbes pourraient survivre dans certaines zones contenant de l'eau. Les organismes contenant des sels d'antigel peuvent également fonctionner à des températures de -40 ° C.

Les scientifiques ont dit explorer la matière noire et sa composition chimique complique son évaporation constante avec le soleil. Le matériau est à la surface de la comète renouvelle, ce qui soulève d'autres questions.
Les comètes peuvent être la cause de la vie sur la planète Terre et éventuellement sur Mars. Ce concept est basé sur la théorie de la soi-disant panspermie.

Astronomes Professeur Wickramasinghe et Dr. Max Wallis a présenté sa découverte lors de la réunion nationale d'astronomie de la Royal Astronomical Society à Llandudno, au Pays de Galles.

Articles similaires

Un commentaire sur "Comet 67P: Accueil des extraterrestres"

  • AUTOUR AUTOUR dit:

    Eh bien, un autre article et sujet très intéressant (Sueney a fait l'éloge). Personnellement, je pense que le transfert de la vie de cette manière est très probable et sera aussi typique de l'univers. Je suis donc également enclin à la théorie de l'émergence de certaines pandémies à la suite de la contamination de la Terre par un pathogène de l'extérieur (en particulier, la grippe espagnole est un bon exemple).
    J'ai beaucoup réfléchi à ce qui est réellement le but de l'univers (en supposant qu'il y ait un but) et mon point de vue est que ce but est juste le développement de la vie. Je pense même que la présence de la vie façonne "réellement" la réalité. Si je suis / je ne suis pas sûr (e), je saurai quand le comportement des virus en termes de vagues sera prouvé / prouvé dans l'expérience crevasse. Ma prédiction est que les entités vivantes ne montrent pas de comportement ondulatoire, alors que dans des entités inanimées mais néanmoins massives, elles font leurs preuves. En d'autres termes, la présence de la vie provoque la décohérence. Il découle également de cette hypothèse que l'Univers n'était au début qu'un énorme ensemble dynamique de superpositions, et qu'il n'a été "réalisé" qu'au moment où une certaine probabilité de vie est née. Alors maintenant, tu peux me lancer dessus. :-)

Laissez un commentaire